FidSud CDBA rationalise ses communications avec Scopelec et Avaya

13 Jun 2016
Le cabinet d’expertise comptable, de conseil et d’audit a déployé un réseau WAN reliant l’ensemble de ses sites et a opté pour une solution de communication unifiée centralisée IP Office d’Avaya pour moderniser sa téléphonie.
 
FidSud CDBA, qui regroupe 27 cabinets d’expertise comptable, de conseil et d’audit répartis dans le grand Sud de la France, a récemment refondu son architecture de communication en déployant un réseau WAN reliant l’ensemble de ses sites et en optant pour une solution de communication unifiée centralisée signée Avaya afin d’unifier les services délivrés à ses quelque 350 utilisateurs (dont 120 au siège de Toulouse).
 
Jusqu’alors, les différents sites de FidSud CDBA opéraient chacun leur propre solution de téléphonie, dont environ la moitié en technologie Avaya et il y avait un ensemble assez hétéroclite de solutions avec des contrats séparés pour chacun des sites. Chaque site du cabinet était en général desservi par des accès téléphoniques T0 ou T2 en fonction du périmètre et de la taille du bureau.
 
En rationalisant sa téléphonie, le cabinet souhaitait atteindre plusieurs objectifs dont celui de réduire les coûts et d’améliorer le support. Un autre objectif était de délivrer des services plus riches et aussi d’obtenir une meilleure intégration avec le logiciel de CRM utilisé en interne.
 
Des services de téléphonie centralisés pour des sites raccordés via un VPN MPLS
 
Pour ce projet, FidSud CDBA a travaillé avec son partenaire de longue date, l’intégrateur Scopelec Syscom. Concrètement, Scopelec a mis en œuvre un cluster de serveurs IP Office au siège de Toulouse et a piloté le déploiement d’un réseau VPN MPLS reliant l’ensemble des sites du cabinet. Ce réseau, fourni par Completel (aujourd’hui intégré à SFR), supporte l’ensemble des flux voix, données et vidéos de FidSud CDBA. Il est monitoré et optimisé par des boîtiers d’optimisation WAN fournis par le français Streamcore (filiale de Automic).
 
Scopelec a ensuite réalisé la configuration de l’ensemble des équipements téléphoniques des bureaux, reliés à cette infrastructure WAN. Il est à noter que la partie service de téléphonie à proprement dite s’appuie sur un trunk SIP délivré par SFR et raccordé au cluster IP Office.
 
Les numéros de téléphone géographiques de chaque site ont été conservés et chaque collaborateur est désormais joignable sur son téléphone fixe et mobile grâce à un numéro unique, ce qui simplifie les communications pour les utilisateurs en situation de mobilité.
 
Pour cela, le client logiciel de téléphonie d’Avaya a été déployé sur les smartphones des collaborateurs et il leur permet d’accepter à la riche palette de services de communications offerte par l’IP Office depuis leurs terminaux nomades. Enfin, l’accueil téléphonique, désormais centralisé, a été amélioré et rendu plus efficace grâce à l’interfaçage avec les fonctions de gestion de la présence des collaborateurs.
 
Une rationalisation drastique des communications
 
Un autre bénéfice de la centralisation de l’infrastructure téléphonique a été l’élimination des coûts associés aux communications entre bureaux. Désormais, ces appels transitent par le réseau WAN de l’entreprise et sont donc totalement gratuits. Au passage, la centralisation a aussi permis de réduire le nombre des lignes téléphoniques souscrites et a contribué à réduire de moitié les coûts de télécommunication.
 
Notons, pour terminer, que la mise en œuvre de cette nouvelle infrastructure a aussi été l’occasion de déployer la solution de visioconférence LifeSize, qui a non seulement permis une réduction des frais de déplacement, mais aussi une amélioration de la collaboration entre les personnels des différents sites ainsi qu’une gestion simplifiée des réunions avec les clients.

Artículo publicado en Le Mag IT el 13/06/2016