Dans quelle direction va la collaboration d'entreprise?

04 Apr 2016
Les applications qui stimulent l'engagement donnent l'avantage aux partenaires.
 
Slack, Salesforce Chatter, Huddle, Box – la liste des outils collaboratifs d'entreprise est longue. Quelle sont les coulisses de la prolifération de ces outils, quel est l'avenir de l'engagement des équipes et l'opportunité pour le canal de distribution de prendre part à la conversation.
 
Les outils collaboratifs d'entreprise ont bel et bien gagné leurs galons – ils font merveille en facilitant la collaboration des différentes branches de l'entreprise, depuis le partage de fichiers au stockage dans le cloud, en passant par la gestion des agendas et le reporting. Avec l'amélioration de la collaboration permettant d'aider les entreprises à rationaliser les communications internes via une agilité accrue au travail et une meilleure prise de décision, rien d'étonnant à ce que de plus en plus d'entreprises investissent dans ces applications.
 
Les outils collaboratifs aident aussi les organisations à tirer un avantage concurrentiel – indépendamment de l'abaissement des coûts associés aux déplacements professionnels et à l'espace de travail.
 
D'après une récente étude de Clinked, les organisations qui utilisent des outils collaboratifs bénéficient de niveaux de productivité plus élevés – d'au moins 13%. En outre, 97% des entreprises déclarent que le recours à ces outils leur permet de servir leurs clients plus efficacement.
 
On ne trouvera donc pas surprenant que 82% des entreprises qui utilisent actuellement des outils collaboratifs souhaitent à l'avenir en accroître l'utilisation. Et c'est grâce à cet appétit croissant que le marché devrait être évalué à près de 65 milliards d'euros en 2019, vs environ 43 milliards d'euros en 2014.
 
Alors, qu'y a-t-il exactement derrière la prolifération de ces outils et à quoi ressemblera l'avenir de l'engagement des équipes ?

Pour résumer, les outils collaboratifs éliminent le travail en silos – l'un des plus grands obstacles à la transformation numérique aujourd'hui.

Les entreprises doivent gérer de multiples silos de collaboration au travail, ce qui représente un problème important et très répandu rencontré aujourd'hui. Pour de nombreux employés, par exemple, l'email est une méthode de communication privilégiée. Aujourd'hui plus de 200 milliards d'emails sont envoyés chaque jour, contre seulement 12 milliards en 2000. Cependant, parallèlement, les employés peuvent aussi utiliser un système de gestion documentaire comme Google Docs pour collaborer sur des projets à long-terme, une plateforme de chat ou de messagerie instantanée pour interagir en temps réel avec des collègues ou un autre système de gestion documentaire comme Dropbox pour stocker des fichiers.

Bien que chacun de ces outils ait sa propre utilité, surtout en ce qui concerne les projets en équipe et les discussions, il existe une meilleure solution pour rationaliser les échanges entre les équipes et leur permettre de communiquer. Les organisations devraient œuvrer à agréger ces différents outils et les ranger dans un espace centralisé, pour offrir à l'utilisateur une expérience simplifiée et plus pratique d’accès.

C'est à ce moment-là que les outils collaboratifs avancés entrent en jeu, en consolidant l'environnement de travail de l'entreprise. Ces types d'outils sont très orientés « objectifs » et parfaitement adaptés aux flux importants qui existent dans le contexte professionnel actuel, de la gestion de projets à la gestion documentaire et en passant par la création ou le partage de contenu. Ils soutiennent également les flux de travail courants, comme la gestion des tâches et le suivi des échéances, ce qui représente un avantage pour toute organisation contrainte au respect des délais.

Les entreprises étant de plus en plus nombreuses à adopter ces outils collaboratifs avancés, nous assistons à une remise en question de la définition de la collaboration et de la communication. Ceci encourage non seulement leur adoption dans l'industrie, mais pousse également les fournisseurs de solutions collaboratives à innover pour améliorer continuellement l'expérience utilisateur et encourager l'engagement de la nouvelle génération des équipes. En résumé, ce n'est pas le moment de se reposer sur ses lauriers ! Et cela vaut aussi pour les partenaires distributeurs.

Nous voulons que nos partenaires soient capables d'aller vers les clients avec une offre qui optimise leurs infrastructures de communication actuelles et intègre dans leurs applications cloud des technologies plus récentes, indépendantes du fournisseur. En étant capables d'intégrer les communications en temps réel (RTC) dans la quasi totalité des applications, les partenaires peuvent offrir aux clients un tout nouvel éventail de possibilités qui s'ajoute à leur infrastructure existante. Cela renforce ainsi considérablement leur gamme de solutions et leur donne l'avantage sur leurs concurrents.

Tandis qu’un certain nombre de fournisseurs poursuit encore aujourd'hui cette approche consistant à ajouter un autre client au poste de travail, nous n'avons cessé de constater que les entreprises n'en veulent pas. Elles ne souhaitent pas devoir utiliser des applications multiples pour se connecter et communiquer. Ce qu'elles attendent des applications cloud dont elles dépendent – comme Google Apps et Salesforce.com – c'est qu'elles stimulent l'engagement, avec un accès fluide aux services vocaux, à la vidéo, aux conférences et à la messagerie depuis n'importe quel terminal. En prime, ce que nos partenaires peuvent offrir, c'est une technologie plus robuste, intégrée et fluide, à l'opposé d'un poste client indépendant, à peine intégré.

Ce que les clients recherchent aujourd'hui est l'illustration d'une réelle convergence des applications de gestion et de communication. C'est ce qu'il y a derrière la prolifération des outils collaboratifs d'entreprise et c'est la direction à prendre à l'avenir pour l'engagement des équipes.


Article écrit par Erwan Salmon et publié sur IT PRO le 04-04-2016